Publié le 19 février 1997

Lettre de condoléances de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à M. Jiang Zemin, Président de la République populaire de Chine, pour le décès de M. Deng Xiaoping, Paris le 19 février 1997.

Lettre de condoléances de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à M. Jiang Zemin, Président de la République populaire de Chine, pour le décès de M. Deng Xiaoping, Paris le 19 février 1997.

19 février 1997 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Lettre de condoléances de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à M. Jiang Zemin, Président de la République populaire de Chine, pour le décès de M. Deng Xiaoping, Paris le 19 février 1997. - PDF 69 Ko
Monsieur le Président,
- C'est avec une profonde tristesse que j'apprends la disparition de Deng Xiaoping.
- Celui-ci restera dans toutes les mémoires comme une des plus grandes figures de l'histoire de la Chine. La France l'avait accueilli sur son sol, avec d'autres futurs dirigeants, au début des années 1920. Elle l'a reçu à nouveau, de façon officielle, un demi-siècle plus tard, au moment où il préparait avec courage des tournants décisifs pour votre pays.
- Après avoir montré ses qualités de stratège pendant les années qui ont précédé l'avènement de la République Populaire de Chine, il s'est imposé par son pragmatisme et sa vision de l'avenir qui lui ont permis d'engager votre pays de façon irréversible sur la voie de l'ouverture et des réformes.
- Deng Xiaoping restera ainsi dans l'histoire comme le principal artisan des transformations que la Chine connaît depuis près de vingt ans, et dont j'ai pu mesurer l'ampleur lors de mes voyages en 1978 et en 1991.
- Je tiens, en mon nom personnel, et au nom du peuple français, à vous exprimer, ainsi qu'au peuple chinois, mes plus sincères condoléances.\

Voir tous les articles et dossiers