Publié le 20 novembre 1996

Allocution de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur les concordances des vues entre la France et le Japon et l'approfondissement de leurs relations bilatérales, Tokyo le 20 novembre 1996.

Allocution de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur les concordances des vues entre la France et le Japon et l'approfondissement de leurs relations bilatérales, Tokyo le 20 novembre 1996.

20 novembre 1996 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur les concordances des vues entre la France et le Japon et l'approfondissement de leurs relations bilatérales, Tokyo le 20 novembre 1996. - PDF 81 Ko
Mesdames, messieurs,
- Je voudrais vous dire ma joie de rencontrer tant de personnalités éminentes du monde des arts, des lettres, de la politique, de l'économie, du social, des associations et surtout tant d'éminentes personnalités amies de la France et qui, en toutes circonstances s'efforcent de renforcer les liens qui existent entre nos deux pays.
- Je voudrais remercier Monsieur l'Ambassadeur de France d'être à l'origine de cette réception et vous dire tout simplement toute mon amitié.
- Je voudrais que cette visite que je fais dans votre beau pays soit l'occasion d'une relance forte de nos relations et vous êtes naturellement, chacun dans votre domaine, les artisans nécessaires de cette relance.
- Mes entretiens depuis 3 jours et ceux que j'aurai encore ce soir, m'ont montré que la vision du Japon et celle de la France pour les choses du monde de demain, sont des visions tout à fait concordantes £ et que, par conséquent, il y a toute raison de renforcer en permanence nos liens.
- En progressant depuis l'entrée, jusqu'au micro... difficilement..., j'ai vu tant de visages que je connais et que j'estime, et chaque fois le mot qui m'est venu spontanément à l'esprit et sur les lèvres était le mot merci £ merci pour ce que vous avez fait, l'une ou l'autre pour renforcer nos relations.
- Je voudrais dire que ce que j'ai dit et exprimé en arrivant jusqu'ici à chacune et à chacun de ceux que j'ai déjà salués, je voudrais le dire collectivement à vous toutes et à vous tous :
- Un grand merci pour la France, un grand merci pour moi-même, un grand merci pour ce que vous avez fait, pour ce que vous faites, et encore plus pour ce que vous ferez pour les relations entre nos deux pays... "Domo Arigato"\

Voir tous les articles et dossiers