Publié le 1 février 1996

Allocution de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur l'amitié franco-américaine, l'action commune pour la paix en Bosnie et le développement de la relation euro-américaine, Washington le 1er février 1996.

Allocution de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur l'amitié franco-américaine, l'action commune pour la paix en Bosnie et le développement de la relation euro-américaine, Washington le 1er février 1996.

1 février 1996 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur l'amitié franco-américaine, l'action commune pour la paix en Bosnie et le développement de la relation euro-américaine, Washington le 1er février 1996. - PDF 121 Ko
Monsieur le Président,
- Madame,
- Mesdames et messieurs,
- Permettez-moi de vous dire la joie que j'éprouve à me retrouver aujourd'hui parmi vous, dans ce pays qui m'est cher. Sachez combien mon épouse et moi-même sommes sensibles à votre accueil.
- Cette visite, la première visite d'Etat d'un Président français depuis douze ans, j'ai souhaité la placer sous le signe de l'amitié entre nos deux peuples. Une amitié ancienne, forgée par l'Histoire, qui nous a vus si souvent combattre côte-à-côte pour les mêmes idéaux. Une amitié solide, fondée sur des valeurs communes, des valeurs de civilisation : la liberté, la dignité humaine, la justice et la paix. Une amitié vivante aussi, comme en témoignent la diversité, la richesse de nos relations et la coopération exemplaire de nos deux pays.
- Aujourd'hui comme hier, la France et les Etats-Unis partagent la même volonté de travailler ensemble pour construire le monde de demain, un monde plus sûr, un monde plus prospère, un monde plus juste. Lorsqu'ils s'engagent au service d'une même cause, nos deux pays peuvent faire reculer la fatalité et faire renaître l'espoir.
- Nous le démontrons en Bosnie, où soldats américains et français conjuguent leurs efforts pour ancrer la paix. Au-delà, sachons ensemble façonner l'architecture de sécurité de l'Europe nouvelle et adapter notre Alliance atlantique.
- Apportons ensemble les réponses aux grands défis de notre temps. Je pense d'abord à l'aide que nous devons aux pays les plus pauvres. Je pense aussi à la préservation de notre environnement, à la lutte contre ces fléaux de notre temps que sont la drogue, le crime organisé, le terrorisme.
- J'aurai l'occasion, au cours de cette journée, de m'entretenir avec vous, monsieur le Président, de ces grands sujets. Je les évoquerai également devant les membres du Congrès des Etats-Unis.
- Monsieur le Président,
- Madame,
- Cette visite marquera aussi, je le souhaite, la force, la richesse et la diversité des liens qui unissent la France et l'Amérique, qu'il s'agisse de science ou de commerce, de recherche ou de culture. Au-delà de nos deux pays, c'est de la relation euro-américaine que je souhaite parler. Aménageons, pour le XXIème siècle, le nécessaire partenariat entre les Etats-Unis, dont le monde a plus que jamais besoin, et une Union européenne qui se construit et s'affirme peut à peu comme l'un des pôles du monde de demain. Organisons un véritable partenariat global, il y va de l'intérêt de nos peuples et de la paix dans le monde.
- Au moment où commence ma visite dans votre pays, j'adresse au grand peuple américain, ami et allié du peuple français, le salut chaleureux de la France.
- Vive les Etats-Unis d'Amérique !
- Vive la France !
- Vive l'amitié franco-américaine !\

Voir tous les articles et dossiers