Publié le 27 octobre 1993

Allocution de bienvenue de M. François Mitterrand, Président de la République en l'honneur de M. Islam Karimov, Président de la République d'Ouzbékistan, Orly le 27 octobre 1993.

27 octobre 1993 - Seul le prononcé fait foi

Allocution de bienvenue de M. François Mitterrand, Président de la République en l'honneur de M. Islam Karimov, Président de la République d'Ouzbékistan, Orly le 27 octobre 1993.

Télécharger le .pdf
Monsieur le Président, madame,
- Nous sommes heureux de vous accueillir sur le sol de France.
- Nous aurons l'occasion, aujourd'hui et demain, de nous entretenir des problèmes bilatéraux et généraux qui nous intéressent.
- Mais, dès maintenant, je veux saluer l'arrivée parmi nous du président de l'Ouzbékistan et de vous, madame. Nous vous attendions depuis déjà longtemps et ce voyage est le prélude à celui qui nous ferons bientôt dans votre pays.
- J'ai déjà eu, dans le passé, l'occasion de connaître l'Ouzbékistan. Et tous ceux qui ont lu et qui se passionnent pour la culture, savent l'apport de votre pays à la civilisation dans le monde.
- J'espère que les personnes que vous rencontrerez, que les groupements d'intérêts, industriels en particulier, qui seront présents ce soir et demain, que ce que vous verrez de Paris, vous permettra d'avoir de la France une idée plus précise encore, avec le souhait qui est le vôtre, je le sais, d'entretenir entre l'Ouzbékistan et la France des relations étroites et fortes.
- Nous aurons l'occasion, ce soir, de nous exprimer, vous et moi, pour l'ensemble de nos peuples et nous élargirons notre propos. Mais dès maintenant je tenais, au nom de mon pays, à vous adresser ces mots de bienvenue.\

Voir tous les articles et dossiers