Publié le 16 novembre 1986

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, lors de la visite de Tombouctou, le 16 novembre 1986.

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, lors de la visite de Tombouctou, le 16 novembre 1986.

16 novembre 1986 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, lors de la visite de Tombouctou, le 16 novembre 1986. - PDF 83 Ko
Monsieur le président,
- Madame,
- Mesdames et messieurs,
- Je suis heureux de me trouver à Tombouctou, ville fameuse entre toutes et qui signifie plusieurs siècles d'histoire. Cette cité parle à l'imagination bien au-delà de l'Afrique, partout où l'on a entendu parlé de la ville mystérieuse sur les bords du Niger.
- J'étais curieux avec la délégation française de visiter Tombouctou, ville à laquelle me rattachent quelques souvenirs déjà anciens et qui me sont restés précieux. Je vais voir avec les compagnons de voyage Tombouctou, ses réalisations, sa vie moderne, sa vie actuelle. On me fera part des espoirs et des inquiétudes. J'ai bien entendu ce qui a été dit à l'instant sur les graves problèmes qui se posent aux pays du tiers monde et notamment à celui-ci. Je fais confiance aux dirigeants de ce pays, au Président Moussa Traoré, pour qu'ils continuent d'agir comme ils ont commencé de le faire. Préserver l'intégrité morale, psychologique de leur pays et le faire entrer pleinement dans le monde moderne. C'est de cette synthèse que sortira le Mali qui plus tard, dans quelques années et plus longtemps encore justifiera son existence séculaire en prenant place comme il a commencé de le faire parmi les nations actives, vivantes, puissantes de l'Afrique.
- Monsieur le président, madame, mesdames et messieurs, place maintenant à la visite, aux explications de toutes sortes que j'attends avec intérêt, complétant notre information sur le Mali si passionnant. Je vous souhaite bonne chance, bon travail, réussite et bonheur à vous tous, à vous toutes habitants de Tombouctou.\

Voir tous les articles et dossiers