Publié le 23 juin 1986

Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de l'arrivée à Orly de M. Seyni Kountché, Président du Niger, lundi 23 juin 1986.

23 juin 1986 - Seul le prononcé fait foi

Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l'occasion de l'arrivée à Orly de M. Seyni Kountché, Président du Niger, lundi 23 juin 1986.

Télécharger le .pdf
Monsieur le Président,
- Madame,
- Nous sommes tous très heureux de vous accueillir ici. La plupart des personnalités françaises ici présentes connaissent le Niger, ou savent ce que vous faites, en votre qualité de chef d'Etat, pour que votre pays, si souvent frappé par des grandes difficultés de la nature, puisse parvenir au niveau économique et social que vous souhaitez. Nous savons d'autre part de quelle manière vous gérez votre pays, c'est-à-dire, avec rigueur et sérieux, les yeux toujours tournés du côté d'un avenir que vous êtes attachés à construire.
- Vous êtes pour beaucoup d'entre nous un ami £ et vous êtes pour moi spécialement, monsieur le Président, un vieil ami. Vous recevoir une fois de plus, mais dans les conditions d'une visite d'Etat, ajoute naturellement à l'éclat et à l'intérêt de ces rencontres.
- Madame, je vous remercie d'avoir bien voulu accompagner le Président Kountché jusqu'ici. Nous sommes également très heureux de pouvoir passer ces heures ou ces jours avec vous pour que vous puissiez retrouver une capitale que vous connaissez déjà, un pays qui vous accueille de grand coeur, car il sait que vous êtes ses amis.\

Voir tous les articles et dossiers