Publié le 31 juillet 1984

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, lors de la cérémonie pour le 70ème anniversaire de la mort de Jean Jaurès, Paris, "La chope du croissant", mardi 31 juillet 1984.

Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, lors de la cérémonie pour le 70ème anniversaire de la mort de Jean Jaurès, Paris, "La chope du croissant", mardi 31 juillet 1984.

31 juillet 1984 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. François Mitterrand, Président de la République, lors de la cérémonie pour le 70ème anniversaire de la mort de Jean Jaurès, Paris, "La chope du croissant", mardi 31 juillet 1984. - PDF 59 Ko
Je suis venu dans ce café voir l'endroit où Jaurès a été tué lorsque j'étais étudiant en 1934. Cela a été une de mes premières visites. C'est dire que depuis cette époque, j'ai toujours vécu dans ce souvenir tragique et admirable de Jean Jaurès.
- L'assassinat de Jean Jaurès est une date importante dans notre histoire nationale et pour l'histoire de l'Europe. Je pense que le destin de cet homme si remarquable, fondateur d'une grande école de pensée et d'action, ici même, valait d'être salué, commémoré.
- Jean Jaurès est l'un des fondateurs des libertés collectives et sociales qui sont le prolongement naturel des libertés individuelles. C'est un fondateur, un penseur. C'était aussi un homme d'action.\

Voir tous les articles et dossiers