Publié le 17 juillet 1984

Réponse de M. François Mitterrand, Président de la République, à la lettre de démission de M. Pierre Mauroy, Premier ministre, Paris, mardi 17 juillet 1984.

Réponse de M. François Mitterrand, Président de la République, à la lettre de démission de M. Pierre Mauroy, Premier ministre, Paris, mardi 17 juillet 1984.

17 juillet 1984 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Réponse de M. François Mitterrand, Président de la République, à la lettre de démission de M. Pierre Mauroy, Premier ministre, Paris, mardi 17 juillet 1984. - PDF 66 Ko
Depuis le 21 mai 1981, vous êtes à la tête du gouvernement de la France. Sous votre égide, une oeuvre de réforme considérable, sans précédent depuis la Libération, a été accomplie dans tous les domaines. Une action vigoureuse et persévérante a été menée pour assurer le redressement de notre économie. La lutte a été engagée contre toutes les injustices.
- Comme nous en sommes convenus au cours de nos récents entretiens, l'évolution de la situation politique appelle maintenant la formation d'un nouveau gouvernement. J'accède, en conséquence, à la demande que vous m'avez présentée de mettre fin à vos fonctions.
- Plus que tout autre, j'ai été en mesure, depuis trois ans, d'apprécier le courage, la détermination et la loyauté avec lesquels vous avez rempli votre charge. La marque de votre action restera dans l'histoire de notre temps. Elle précèdera d'autres services que, j'en suis sûr, vous rendrez au pays.
- Je vous prie de croire, monsieur le Premier ministre, à l'expression de mes remerciements et à mes amicales pensées.\

Voir tous les articles et dossiers