Publié le 13 juillet 1984

Message de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé aux armées à l'occasion de la fête nationale, Paris, vendredi 13 juillet 1984.

Message de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé aux armées à l'occasion de la fête nationale, Paris, vendredi 13 juillet 1984.

13 juillet 1984 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Message de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé aux armées à l'occasion de la fête nationale, Paris, vendredi 13 juillet 1984. - PDF 60 Ko
Officiers, officiers mariniers, sous-officiers, militaires du rang des armées de terres, de mer, de l'air et de la gendarmerie.
- Nous célébrons cette année le 40ème anniversaire des combats qui ont permis la libération de notre pays. Ce retour sur l'histoire nous rappelle le -prix de la liberté.
- Appelés volontaires ou engagés, vous avez montré au Liban - et vous continuez à le prouver au Tchad - que, comme vos aînés, vous étiez disponibles pour servir la France.
- Les forces armées ne sauraient échapper aux mutations de notre temps. Elles doivent donc soutenir les efforts continus de réflexion et d'adaptation que la situation économique commande dans le -cadre fixé par le gouvernement de la République.
- En ce jour de Fête nationale, sachez que vous avez la confiance du chef des armées et l'estime de la nation.\

Voir tous les articles et dossiers