25 février 2017 - Seul le prononcé fait foi

Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur le soutien à l'agriculture française, à Paris le 25 février 2017.

Télécharger le .pdf

Bien, je suis ici pour le Salon de l'Agriculture de cette année 2017, qui est forcément endeuillé par la disparition brutale de Xavier BEULIN. Et mon premier geste sera d'apposer ici une plaque, avec les représentants de la FNSEA, également du groupe Avril, et de toutes les professions ici représentées, en mémoire de Xavier BEULIN.
Xavier BEULIN, comme d'ailleurs tous les syndicalistes agricoles, avait depuis plusieurs mois, pour ne pas dire plusieurs années, alerté les pouvoirs publics sur l'importance des crises que l'agriculture traversait, et traverse encore aujourd'hui : crise climatique, crise sanitaire, crise économique.
Et donc ce message-là, il doit être entendu. Et c'est aussi le sens de ma présence aujourd'hui au Salon. Il doit être entendu par l'ensemble de la société, l'ensemble du pays, qui est, c'est vrai, fier chaque fois que le Salon de l'Agriculture s'ouvre, mais en même temps doit être solidaire.
Il doit être solidaire à travers les soutiens que l'on doit apporter à l'agriculture française, et c'est pour ça que nous avons mobilisé des aides, avec le ministre LE FOLL £ solidaire à travers une politique agricole commune qui doit être renforcée, qui doit être rénovée, et ça sera l'objet de toutes les discussions qui vont se tenir dans les prochains mois £ et qui doit être solidaire aussi dans ses pratiques, des pratiques respectueuses, des pratiques de qualité, mais des pratiques qui aussi rappellent que l'agriculture est, pour ceux et celles qui la font travailler, une pratique également attentive à l'environnement, attentive à la qualité, attentive à la sécurité. Et on ne peut pas mettre en cause le travail des agriculteurs sans cesse. Et de ce point de vue, je veux ici saluer, reconnaître le travail de l'agriculture française.
Il y a des drames, et personne ne les ignore. Il y a aussi une nécessité d'avoir une grande agriculture, celle qui à la fois nourrit la planète et qui en même temps apporte des contributions pour le climat, et en même temps donne à notre pays une image d'excellence, des paysages qui sont entretenus, et puis aussi un aménagement du territoire. Voilà toutes les raisons qui justifient ma présence aujourd'hui.
Et je suis là comme président de la République, je n'ai pas d'autre objectif, d'autre intérêt que de souligner auprès des Français ce qu'est l'apport de l'agriculture française à leur mode de vie.
Alors aujourd'hui c'est un Salon qui n'est pas comme les autres, qui est marqué par une profonde tristesse, mais aussi par la gravité des crises que nous traversons, mais qui doit être aussi, pour la Nation toute entière, un message d'encouragement, de soutien et de solidarité à l'égard de nos agriculteurs. Et en tout cas moi je leur exprime ma gratitude. Merci.

Voir tous les articles et dossiers