Publié le 17 juin 2015

Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur l'épargne des français et les PME, à Paris le 17 juin 2015.

Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur l'épargne des français et les PME, à Paris le 17 juin 2015.

17 juin 2015 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur l'épargne des français et les PME, à Paris le 17 juin 2015. - PDF 82 Ko
Je voudrais remercier le Président BEKERMAN, parce qu'il vient de faire une annonce très importante, avec le directeur général d'AVIVA : un milliard d'euros va aller des épargnants français, qui ne seront pas dépouillés, mais qui verront leurs placements utilisés par les PME pour l'emploi, pour la croissance et pour l'activité de notre pays. C'est finalement le meilleur choix que vous pouviez faire : affecter l'épargne des Français vers l'économie productive.
Une partie de l'épargne aujourd'hui, y compris celle que vous drainez, Monsieur le Président, va vers les titres obligataires, et notamment ceux de l'Etat. Je ne veux pas décourager ce type d'investissement, car nous en avons besoin. L'objectif que nous devons nous donner, c'est que l'épargne des Français aille vers ce qui peut créer de la croissance et de l'emploi, notamment dans les PME. Or, ce n'est pas toujours facile pour les PME de se financer, entre autres en capitaux longs, que ce soient des prêts obligataires ou des fonds propres, avec notamment des actions.
A partir de là, grâce à vous, grâce à votre assurance, qui est l'une des premières de France, vous allez pouvoir donner plus de fluidité, de liberté à l'économie française.
Il faut que les choses soient bien claires. Ce n'est pas un milliard d'euros qui va venir dans les caisses de l'Etat, pour ensuite être affecté aux PME. Non, c'est un milliard d'euros qui va être placé par l'AFER, par AVIVA, pour ensuite être utilisé par les PME. Je souhaite que le circuit soit le plus court possible, de manière à ce que les PME soient directement bénéficiaires de ces financements-là.
Félicitations donc, remerciements, mais nous serons très vigilants, le Président de la CGPME et moi-même, pour savoir où est allé ce milliard d'euros. Je suis sûr qu'il ira vers les PME françaises. Merci à tous.

Les dernières actualités

2020-09-23 (202285) Longjumeau (91) Maison de la petite enfance

Voir tous les articles et dossiers