Du 30 juin au 2 juillet prochain, rendez-vous à Paris pour le Forum Génération Égalité pour prendre ensemble une série d’engagements concrets, ambitieux et durables.  Lire le communiqué.

 

Le Président Emmanuel Macron a voulu faire de l’égalité entre les femmes et les hommes la grande cause de son quinquennat.

Quelles ont été les avancées et les combats qu’il reste à mener ?

 

Pour aider les femmes à concilier vie familiale et vie professionnelle :

➜ La durée du congé paternité sera doublée à partir du 1er juillet (15 jours → 1 mois) pour rééquilibrer le partage des tâches entre les parents

➜ Le Gouvernement a augmenté de 250€/mois en moyenne (+30%) l’aide dont bénéficient les familles monoparentales pour faire garder leurs enfants par une assistante maternelle ou une nounou.

 

Pour garantir une plus grande égalité salariale :

➜  Un index d’égalité professionnelle a été créé. Il attribue une note publique aux entreprises en fonction de leur respect de la parité dans les rémunérations comme dans les promotions.

Les progrès prennent du temps, mais petit à petit, les choses bougent. Un exemple : en 2019, 1 entreprise sur 3 n’accordait pas l’augmentation légale au retour de congé maternité. En 2020, elles ne sont « plus que » 1 sur 10.

Le combat est encore loin d’être gagné. Trop souvent, des plafonds de verre demeurent. La moitié des grandes entreprises ne comptent toujours pas plus d’1 femme dans leurs 10 plus hautes rémunérations.  

Pour autant, 10 ans après l’adoption de la loi Copé Zimmermann, la France est le pays européen le plus paritaire dans les conseils d’administration.

Pour nos soignantes :

Le Président Emmanuel Macron avait pris l’engagement de revaloriser les salaires des professions en première ligne face au Covid-19, qui sont très majoritairement féminines. C’est chose faite :

➜ 400 000 aides-soignantes et 380 000 infirmières touchent en moyenne + 200€/mois.  

 

Pour les familles monoparentales :

➜ Pour éviter les impayés, le versement des pensions alimentaires a été réformé.

➜ Le Gouvernement a également revalorisé la prime d’activité jusqu’à 90€/mois et permis à 150 000 nouvelles familles monoparentales d’en bénéficier. Une mère célibataire avec un enfant peut en bénéficier jusqu’à un salaire de 2 200€ nets par mois.  

 

Pour lutter contre la précarité mensuelle :

➜ Des protections hygiéniques sont désormais distribuées aux femmes précaires, en milieu carcéral ou SDF, et aux étudiantes, avec le déploiement de distributeurs gratuits sur les campus dès la rentrée.  

 

Pour lutter contre les violences faites aux femmes, le Gouvernement a :

➜ Verbalisé le harcèlement de rue.

➜ Généralisé le recours au bracelet anti-rapprochement.

➜ Accéléré l’obtention des ordonnances de protection.

➜ Autorisé la levée du secret médical en cas de danger immédiat pour la victime.

➜ Ouvert 1 000 nouvelles places d’hébergement l’an dernier et 1 000 à venir encore cette année.

➜ Formé 53 000 policiers et gendarmes à l’accueil des femmes victimes de violences.

➜ Permis de porter plainte dans les structures hospitalières dans la moitié des départements.

➜ Déployé des filières d’urgence dans les tribunaux dans 30 juridictions.      

 

Retrouvez toutes les actions et déclarations en faveur des droits des femmes :

See all topics