Publié le 21 août 2019

Nos actions écoresponsables pour le Sommet de Biarritz

Les solutions vertes de nos mécènes et partenaires 

Pour atteindre nos objectifs en matière de certification ISO20121 et de labellisation Egalité Grand Evénement, plusieurs mécènes et partenaires nous ont apporté un appui précieux :

  • Orange, qui a consenti des efforts majeurs en matière de développement et de sécurisation des infrastructures du territoire hôte du sommet ;
  • Engie, en fournissant une énergie verte et des solutions à faible impact environnemental (installation d’un champ solaire alimentant des trambus électriques – fournis par la Communauté d’agglomération du Pays Basque avec le soutien du Syndicat des mobilités - pour les journalistes et le centre de presse ; en mettant à disposition des journalistes accrédités au sommet, 200 vélos hydrogène de l’entreprise biarrote Pragma Industries pour faciliter leurs déplacements sur les différentes zones du Sommet, avec le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine…) 
  • L’Oréal, en apportant son concours aux travaux et réunions du Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes, qui a élaboré, pendant un an, des recommandations pour les dirigeants du G7 pour faire de l’égalité femmes-hommes une grande cause mondiale ;
  • Suez, en contribuant à la réduction des déchets, à la mise en place d’un système rigoureux de tri sélectif sur les sites du sommet, mais aussi d’un plan de collecte et de recyclage des déchets en les transformant en ressources au profit du territoire ;
  • Edenred, en mettant notamment à disposition des journalistes accrédités au sommet, des cartes de restauration acceptées par un réseau partenaires de 600 établissements locaux, dans le cadre d’une opération « Bienvenue au G7 en Pays basque », appuyée notamment par les villes de Biarritz, Anglet et Bayonne avec le soutien des associations de professionnels. Cette initiative permet à la fois d’encourager la découverte de la gastronomie et des produits du Pays Basque tout en minimisant le risque de gaspillage alimentaire. 

Enfin, en complément des efforts consentis en matière de maîtrise de l’empreinte écologique, l’organisation du G7 a souhaité profiter de la création en France en avril 2019 d’un label bas-carbone, porté par le Ministère de la Transition écologique et solidaire et le Ministère de l’agriculture. Dans ce contexte, le premier projet label bas carbone a été appliqué pour la première fois, à un projet de compensation en Pays Basque, au cœur de la vallée d’Hergarai. Ce projet bénéficie d’un important soutien du groupe La Poste, neutre en carbone depuis 2012, étroitement associée à la création du Label Bas carbone. 

Ce projet de compensation volontaire en France est complété par un projet de compensation international mené au Mali par l’ONG GERES.

L’ensemble de ces initiatives a fait l’objet d’une sensibilisation des délégations participant au G7, auxquelles la France a proposé de s’associer sous forme de la signature d’une « charte délégation responsable » comportant des engagements précis.

Il a également été proposé aux délégations de participer à l’un des deux projets de compensation mis en place.

Un espace dédié aux solutions durables au coeur du centre de presse international

L’ensemble des projets responsables mis en place dans le cadre de la Présidence française du G7 ont été présentées tout au long du sommet au sein d’un espace « évènement responsable ». 

Situé dans le centre de presse international de la Halle d’Iraty, 10 grands thèmes et initiatives ont été mis à l’honneur et présentés par nos partenaires :  

  • Montres en plastique issu des océans, première montre écoresponsable, cadeau offert aux délégués ;
  • Présentation des prestations locales et responsables du traiteur « l’Instant traiteur » ;
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire avec don à des associations locales ;
  • Limitation et valorisation de tous types de déchets. Présentation de l’innovation BATIRIM ;
  • Compensation carbone par des projets en vallée d’Hergarai et au Mali ;
  • Présentation du label « Egalité grand événement » ;
  • Transports doux et respectueux de l’environnement : tram bus connecté à une ferme solaire, utilisation de navettes électriques ;
  • Lancement de la démarche : Destinations internationales durables. 

Pour en savoir plus : http://iso20121.fr/

Voir tous les articles et dossiers