Avril 2014

Message du Président de la République à l'occasion de la libération de Florence CASSEZ

Je salue la décision que vient de prendre la Cour Suprême du Mexique de libérer Florence Cassez. Après 7 ans, 7ans de détention. Je pense que c’est un immense soulagement pour elle, et j’ai forcément une pensée, elle est loin, elle est encore au Mexique, elle va nous revenir et c’est aussi un immense bonheur pour sa famille, pour ses parents. Je veux saluer toutes celles et tous ceux qui ont été auprès d’eux, auprès de Florence pendant toutes ces années, qui ont lutté à leur niveau pour que cette décision de la Cour suprême puisse un jour intervenir. Je veux aussi lui dire qu’elle sera accueillie ici avec tout notre soutien nécessaire. Et enfin, j’ai également une reconnaissance pour la justice Mexicaine, parce qu’elle a fait prévaloir le droit, c’était la confiance que l’on avait porté à son endroit, et aujourd’hui nous pouvons dire que entre la France et le Mexique, nous avons les meilleures relations qu’il soit possible d’établir. Je veux enfin dire que tous ceux qui se battent partout pour la libération de nos compatriotes peuvent être encouragés par cette décision. Florence vous êtes la bienvenue, dans votre pays.

 

Restez connecté