Déjeuner offert par le Président de la République en l’honneur des Chefs de délégations, et à des élus et vétérans, Château de Bénouville

Château de Bénouville, vendredi 6 juin 2014 

 

LE PRESIDENT 

« Majestés, Mesdames et messieurs les chefs d’Etat et de Gouvernement,

Je vous accueille, ici, au nom de la France à l’occasion des cérémonies du 70ème anniversaire du Débarquement au château de Bénouville, ici où nous sommes. Ce château a été créé, imaginé, bâti par Claude-Nicolas LEDOUX qui était un architecte capable d’inventer et il voulait en faire aussi un symbole d’utopie. Je ne suis pas sûr qu’il y soit parvenu mais en tout cas son rêve c’était de bâtir une forme de Cité idéale.

Il se trouve que ce lieu est historique parce que pendant la guerre, c’était une maternité, et sa directrice Léa VION était en fait une Résistante. Cette pouponnière a fonctionné tout au long de la guerre, protégée par le drapeau de la croix rouge. Et pendant ces années, Madame Léa VION a accueilli des réfugiés, des résistants. Elle y a stocké, dans ce château, des armes, des munitions, des explosifs. Et lorsque le débarquement est venu elle a pu aider les premiers soldats notamment britanniques qui venaient de débarquer à Pegasus Bridge.

Madame Léa VION avait été appelée pendant la Résistance « la Comtesse ». Et cette comtesse est devenue après la guerre la première femme maire de cette commune. C’était très rare à l’époque et elle est décédée en 1972 après avoir reçu la Légion d’Honneur à titre militaire. Donc je voulais que ce lieu puisse à la fois évoquer l’histoire, la mémoire des combattants et aussi le combat des femmes.

Je suis heureux aussi de pouvoir vous accueillir pour un déjeuner qui a été préparé par les chefs restaurateurs étoilés de la Normandie qui voulaient être à la hauteur de l’évènement.

Merci à tous. »

Restez connecté