Avril 2014

Déclaration conjointe du président de la République française, Monsieur François Hollande et du président du Conseil des ministres italien, Monsieur Mario Monti


La France et l'Italie tiennent à rappeler leur attachement profond à l'intégrité de la zone euro. Elles sont déterminées à tout faire pour la protéger. 

Les Etats membres, comme les Institutions européennes, chacun selon ses prérogatives, doivent remplir leurs obligations afin de maintenir la stabilité et le bon fonctionnement de la zone euro et du marché intérieur européen. 

La France et l'Italie se félicitent des récentes déclarations du Président de la Banque centrale européenne. 

Plusieurs pays de la zone euro doivent aujourd'hui se refinancer à des taux d'intérêt trop élevés, alors même qu'ils conduisent des réformes économiques nécessaires mais difficiles. 

Les conclusions du Conseil européen des 28 et 29 juin derniers doivent être mises en œuvre rapidement. Les dispositifs et instruments prévus à cette occasion doivent pouvoir être utilisés dans les meilleurs délais si nécessaire. Les initiatives pour la croissance de l'économie de l'Union européenne et pour l'emploi doivent être concrétisées le plus rapidement possible. 

Enfin, le Président de la République et le Président du Conseil des ministres ont discuté de la feuille de route à moyen terme pour la zone euro et l'Union Européenne. Une nouvelle ambition politique doit en effet être trouvée pour la zone et ils s'attacheront à y travailler durant les prochaines semaines avec leurs partenaires, également dans la perspective du rapport des quatre Présidents.

 

Restez connecté