Allocution de M. le Président de la République au sujet de l'avion d'Air Algérie, Paris, jeudi 24 juillet 2014

« Mesdames, Messieurs,

 

L’avion d’Air Algérie qui effectuait le transport, de Ouagadougou jusqu’à Alger, transportant 118 personnes, est porté disparu depuis très tôt ce matin.

51 de nos compatriotes étaient à bord et s’apprêtaient à retrouver leurs proches en France après une correspondance à Alger. 

J’ai donc décidé de mobiliser, depuis que cette information est connue, tous les moyens militaires que nous avons sur place au Mali car tout laisse penser que cet avion s’est écrasé dans ce pays. Les moyens civils dont nous pouvons disposer sur place et également tous ceux des autorités qui sont à proximité, je pense notamment à l’Algérie, au Mali bien sûr, mais également au Burkina Faso, ont été mobilisés. Ces recherches dureront tout le temps qu’il faudra y compris cette nuit car tout doit être fait pour retrouver cet appareil. 

Je pense aux familles qui sont dans l’angoisse qui attendaient leurs proches dans les aéroports. 

Je veux leur dire toute ma solidarité, celle de la Nation. J’ai demandé au Gouvernement de les regrouper et de leur donner toutes les informations dont nous pouvons disposer au cours des prochaines minutes. 

Nous poursuivrons les efforts, encore et toujours, pour mobiliser les moyens. Je resterai, ici, à Paris tout le temps nécessaire. J’ai donc décidé de reporter le déplacement que je devais effectuer à la Réunion, à Mayotte et aux Comores. Chacun le comprendra.

Le moment est grave et pénible parce qu’il s’agit de 118 passagers, de nombreuses familles, de 51 compatriotes, mais il n’y a pas de série. Chaque situation est différente. Aujourd’hui même nous ne pouvons pas établir les causes de ce qu’il s’est produit. Il faudra le faire. 

Ce que nous savons, c’est que l’équipage a signalé – il était 1h48 du matin – qu’il changeait de direction en raison de conditions météorologiques particulièrement difficiles mais nous aurons à cœur d’établir toute la vérité. 

D’ici là, tous les moyens seront mobilisés pour retrouver cet appareil et pour donner aux familles toutes les informations qu’elles réclament ainsi que notre solidarité, aujourd’hui, qui est entière et qui est celle de tout le pays. 

Merci ».

Restez connecté