Rencontre avec des représentants du monde judiciaire

Le président de la République a reçu hier les représentants des syndicats de magistrats (Union Syndicale des Magistrats et Syndicat de la Magistrature) et aujourd’hui les représentants du barreau (président du Conseil National des Barreaux, bâtonnier du barreau de Paris et président de la Conférence des Bâtonniers).

Le président de la République leur a rappelé qu’il est le garant constitutionnel de l’indépendance de l’autorité judiciaire. Il a souligné son attachement à l’exercice serein d’une justice dont la mission est de garantir et respecter scrupuleusement les principes fondamentaux du droit, au premier rang desquels figurent la séparation des pouvoirs, les droits de la défense, l’impartialité du procès et l’égale application de la loi à tous les citoyens, quels qu’ils soient.

Il a rappelé l’importance qu’il attache à la réforme constitutionnelle du Conseil Supérieur de la Magistrature qui permettra durablement de garantir l’indépendance de la justice et des magistrats. Cette réforme suppose d’être adoptée par le Parlement à une majorité large. C’est donc de la responsabilité de la majorité comme de l’opposition de parvenir à la réunir rapidement.

Des évolutions majeures concernant la justice sont en cours : l’amélioration de la lutte contre la récidive, la collégialité de l’instruction, l’organisation d’une justice du 21ème siècle. C’est dans ce cadre que s’agissant des droits de la défense, l’équilibre doit être assuré entre la pleine efficacité de la procédure pénale et le respect du secret professionnel des avocats.

Enfin, le président de la République a renouvelé sa confiance dans les femmes et les hommes qui, au quotidien, magistrats comme avocats, servent la loi et la justice avec conviction et dévouement.

Restez connecté