Attentat à Beyrouth

Le président de la République condamne avec la plus grande fermeté l'attentat qui a eu lieu ce jour à Beyrouth faisant, selon un bilan encore provisoire, huit morts et 78 blessés.

Le général Wissam El HASSAN a été tué dans cet attentat. C'était un homme dévoué à son pays, à sa stabilité et à son indépendance. Sa disparition est une grande perte.

Dans ces circonstances tragiques, le chef de l'Etat a fait part, dans un message écrit au président libanais, Michel SLEIMANE, de la pleine solidarité de la France avec les autorités et le peuple libanais. Il adresse toutes ses condoléances aux familles et aux proches des victimes.

La France souhaite que toute la lumière soit faite sur cet acte terroriste.

Le chef de l'Etat appelle tous les responsables politiques libanais à maintenir l'unité du Liban et le protéger de toutes les tentatives de déstabilisation, d'où qu'elles viennent.

La France rappelle son engagement en faveur de la sécurité, la stabilité, l'indépendance et la souveraineté du Liban.
 

Restez connecté